Guerres

82nd Airborne Division

82nd Airborne Division

L'article suivant sur la 82nd Airborne Division est un extrait de l'encyclopédie D-Day de Barrett Tillman.


Activée par le major-général Omar N. Bradley au camp Claiborne, en Louisiane, le 25 mars 1942, la 82nd Airborne Division fut désignée formation aéroportée le 15 août et commença l'entraînement au saut à Fort Bragg, en Caroline du Nord, en octobre. À ce moment-là, le général commandant était Matthew B. Ridgway, qui resterait à la barre pendant deux ans. Déployé en Afrique du Nord en mai 1943, le "All Americans" a sauté en Sicile le 9 juillet et a fait le tour du théâtre méditerranéen jusqu'à son arrivée en Irlande du Nord à temps pour Noël. La formation du jour J a eu lieu en Angleterre à partir de février 1944, menant à Drop Zone en Normandie.

Pendant la majeure partie de sa carrière au combat, la division comprenait les 504th et 505th, 507th et 508th Parachute Infantry Regiments (les deux derniers détachés de la dix-septième division aéroportée), plus deux bataillons d'artillerie de campagne et deux planeurs. Lâchée derrière Utah Beach à la veille du jour J (moins le 504th, toujours en dessous de l'Italie), la 82nd Airborne Division se répartit entre Sainte-Mère-Église et Carentan. Le lendemain, les parachutistes ont été renforcés par le 325th Glider Infantry Regiment, arrivant par avion et par voie terrestre via la tête de pont nouvellement gagnée.

  • 505th PIR: Lieutenant-colonel William E. Ekman.
  • 507th PIR: Col. George V. Millett, Jr.
  • 508th PIR: Colonel Roy E. Lindquist.
  • 325th GIR: Col. Harry L. Lewis.

Sur 6 400 tous les Américains qui ont sauté en Normandie, près de 5% ont été tués ou blessés lors de la chute. Le commandant du 507th, le colonel Millett, a été capturé à J + 2 et a été succédé par le lieutenant-colonel Arthur Maloney. Dans les trois semaines qui ont suivi le jour J, la division a perdu 457 tués, 2 571 disparus, 12 capturés et 1 440 blessés. Cependant, de nombreux disparus ont par la suite rejoint leurs unités, après avoir été largués loin de leurs zones assignées.

Malgré l'opposition persistante des Allemands le long de la rivière Merderet, la division établit une tête de pont à La Fiere en J + 3. Le lendemain, 10 juin, le 505th s'empare de la gare de Montebourg, et le 12, le 508th traverse la Douve pour rejoindre Baupt le lendemain. À J + 10, les 325e et 505e étaient jusqu'à Saint-Sauveur-le-Vicomte, et la division occupait une autre tête de pont importante, à Pont l'Abbé, le 19. Les troupes de Ridgway ont ensuite attaqué le long de la côte ouest de la péninsule du Cotentin, et les 3-4 juillet ont pris deux collines importantes surplombant La Haye-du-Puits. Après cinq semaines de combat presque sans escale, la 82nd Airborne Division est retirée en Angleterre.

En août, Ridgway a été remplacé par le major-général James M. Gavin, qui a préparé la division pour sa prochaine opération. Ce saut s'est produit lors de l'opération Market-Garden à Nimègue-Arnhem, aux Pays-Bas, en septembre, suivie d'opérations en Belgique et en Allemagne. Le jour de la victoire en mai 1945, la division fut engagée le long de l'Elbe. Au total, la 82nd Airborne Division a fait 8450 victimes (1950 morts) tout au long de la guerre.

Cet article fait partie de notre plus grande sélection de messages sur l'invasion de la Normandie. Pour en savoir plus, cliquez ici pour notre guide complet du jour J.